One shot

♠ Chronique ♠ Sandra Triname – Salem

img_9449

Titre : Salem
Auteur : Sandra Triname
Edition : Plume blanche
Pages : 418

Résumé

1692.
Salem, état du Massachusetts aux Etats-Unis.
Accusées de pratiques magiques, de nombreuses personnes sont alors mises à mort. Innocentes ou coupables ?
Qui méritaient réellement la potence ?

De nos jours, alors que Max évite de peu à la mort, a voilà sous l’emprise de songes qui semble tous venir d’une époque lointaine où la sorcellerie et les démons hantaient l’imaginaire du commun des mortels.
Quel lien peut unir Max à un procès vieux de plusieurs siècles ?

Mon avis

J’avais acheté Salem pour le club de lecture du Comptoir livresque (33 500 Libourne). J’étais alors persuadée que j’aurais affaire à une histoire de sorcière, notamment une sorcière qui s’était réincarnée. Adorant les romans de sorcellerie et de réincarnation, je me suis tout de suite plongée dans l’univers de Sandra Triname.

La couverture est en parfait accord avec le sujet du roman, elle est simple, mais on sait déjà à quoi l’on aura affaire en la voyant. Lorsque j’ai ouvert le livre, j’ai constaté l’écriture minuscule qui a été mise en place et qui fatigue les yeux plus vite. Néanmoins, je suis parvenue à m’y habituer. Cette police rend néanmoins les chapitres un peu long à lire et j’avais l’impression de ne pas beaucoup avancer alors que je n’ai mis qu’une semaine pour le lire. Je me suis également habitué aux passages de 1692 qui étaient notés en italique afin de différencier les deux époques. C’était assez pratique.

Le style de l’auteur est un pur délice à lire, très détaillé mais assez souple. Quant à l’histoire…et bien j’ai été complètement ahuri car ce n’est pas vraiment ce à quoi l’on s’attend avec le titre et la quatrième de couverture du livre ! Effectivement, il est bien question de sorcières, mais l’on retrouve également des vampires et des loups-garous. En réalité, je me suis retrouvée face à une histoire qui parlait bien plus de loups-garous plutôt que de sorcières. Cela ne m’a néanmoins pas dérangé puisque j’adore ce thème.

Toutefois, au fur et à mesure de ma lecture, j’ai constaté une forte inspiration en Twilight et Journal d’un vampire. En effet, on retrouve un vampire et loup original, la guerre permanente entre les deux espèces qui ne supportent pas l’odeur de l’une et l’autre, deux clans de vampire qui s’affrontent, la réincarnation pour retrouver son âme sœur et d’autres. Ce n’est toutefois pas pour cela que je n’ai pas aimé, car il faut le dire, l’histoire est tout de même moins cucul que Twilight ou Vampire Diaries. L’auteure instaure parfaitement le suspense sur les coupables de la machination contre les sorcières en 1692, mais également sur ceux qui ont faillit tuer Max et ceux qui la trahissent. J’en étais venue à soupçonner un chaton ! J’avoue ne m’être doutée de rien tout au longs du roman. Seule l’épilogue me semblait évident. Je trouve cependant que la punition de Max à l’égard de ceux qui lui ont fait tant de mal reste tout de même douce, d’autres lecteurs avaient été choqué par la violence et du coup je m’étais attendue à autre chose.

En plus d’être une histoire fantastique, Salem est une histoire d’amour à la Roméo et Juliette, du moins dans la version de 1692, ce n’est plus le cas dans celle de Max. J’avoue avoir adoré la romance, en même temps je suis une grande fan des amours impossibles (plus cucul tu meurs !). Mais j’admet que j’ai une grande préférence pour le meilleur ami de Max, mais bon, on ne peut pas tout avoir dans la vie n’est-ce pas ?

Certains passages sont lourds car le livre est gros et la police petite, mais l’histoire elle-même est très intéressante et parfaitement mise en place. Je ne regrette absolument pas cette découverte.

8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s