Sagas

♠ Chronique ♠ Isabelle Haury – Le monde des morts 1

img_9468

Titre : Le monde des morts
Auteur : Isabelle Haury
Edition : autoédition
Prix : 18€
Pages : 256

Résumé

Alors que le monde s’agite comme il se doit autour des fêtes de Noël, chacun garde en tête, peut-être par superstition, que cette année l’apocalypse est annoncée. Le 21 décembre 2012 doit voir la race humaine s’anéantir et disparaître. Pendant que la majorité pense au dérèglement climatique ou à une météorite, le danger semble être ailleurs. S’il venait de la terre, de celle des cimetières et qu’en cette nuit de passage à l’hiver les morts se relevaient ? Prenant ainsi possession du monde ?

Mon avis

J’ai dans un premier temps acheté ce livre pour mon club de lecture. Je trouvais qu’il était parfait puisque ce jour-là nous fêterions également Halloween et qu’il était question de zombies, ce que la couverture démontre parfaitement selon moi. L’histoire est divisée en quatre parties selon la trajectoire de l’héroïne. Ces parties sont ensuite divisées en chapitre qui eux sont divisés en dates et heures puisque le livre est présenté sous forme de journal intime. Cette présentation ne m’a nullement choqué, surtout que les chapitres étaient très courts, ce que j’apprécie dans un livre car je préfère finir un chapitre avant de faire autre chose et j’avais là l’impression de pouvoir arrêter quand je le souhaiterai.

Le thème : les zombies, est très récurrent en ce moment. Fort heureusement pour moi, je n’ai pas encore vu les Walking Dead, lire un livre de zombie ne m’a donc posé absolument aucun problème. Surtout que j’adore les histoires de zombies ! Quant à la partie apocalypse, c’est également un thème que l’on retrouve beaucoup depuis quelques années, mais là également, cela ne m’a pas gênée. Mais si vous en avez marre des histoires de zombies et d’apocalypse passez votre chemin, ce roman n’est pas pour vous !

On peut compter trois personnages principaux : Lucie, Éric et Miky. Nous n’apprenons le prénom de l’héroïne qu’à la dernière phrase du roman, ce qui m’a perturbé car je dois avouer que je n’avais pas fait attention que l’on ignorait le prénom tout au long de la lecture. J’ai refeuilleté le livre par la suite pour en être certaine ! Lucie est obnubilée par l’idée de retrouver sa soeur pour qu’elle soit en sécurité, ce qui donne la première intrigue du roman. Ensuite, nous avons Éric, le mari de Lucie qui ferait tout pour sa femme et enfin Miky. Non ce n’est pas le fils du couple, mais leur chat…Oui un chat pour qui tous les personnages du roman sont prêts à sacrifier leur vie. Non mais où va-t-on ? Personnellement, j’adore les chats, mais je préfère rester en vie que d’en sauver un. Surtout si c’est un poids mort pour ma survie. Mais rassurez-vous, le chat reste en vie jusqu’à la fin ! Quant au mari, je trouve que ce qui lui arrive est totalement ridicule, mais vous me ferez part de votre avis si vous lisez ce livre.

Plusieurs autres personnages, des survivants, sont intégrés au fil de l’histoire. Lucie décrit leur histoire et puis pouf ! Plus de nouvelles, ils se séparent et nous ignorons ce qu’ils deviennent…Vers la fin du roman, un docteur est intégré, mais avec ses propres chapitres. On ne sait d’où il sort, pourquoi il est là et où il est. Je n’ai pas apprécié la façon dont il a été mis en place car je n’ai pas trop compris à quoi il servait.

A présent, parlons du style. Je dois avouer que je l’ai trouvé simple et même beaucoup trop. Il n’y avait aucun détail, c’était un roman de zombies et il n’y avait même pas de description sur la manière dont les zombies mangeaient les gens parce que l’héroïne détournait les yeux à chaque fois. Personnellement, je m’attends à du gore lorsque je lis ce genre de livre. Heureusement, au fil de l’histoire, le style s’améliore comme si l’auteure prenait confiance en elle. Elle donne plus de détails et de descriptions. Je ne critiquerait pas l’histoire elle-même qui à mon sens a beaucoup de potentiel. Seul le style me dérangeait et quelques détails illogiques. De plus, la fin du roman était juste magnifique, en dehors de ce qui arrive au mari qui est absolument ridicule, c’était une manière pour l’auteur de mettre du tragique mais bon…j’ai beaucoup ri au moins ! La fin donc, était prévisible, mais bien écrite et lançait du suspense. Je me suis tout de suite doutée qu’il y avait une suite. Etant donné l’amélioration du style et ce suspense, j’ai décidé de lire le second tome dont je ferais la chronique sous peu car je l’ai déjà terminé 😉

5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s