Sagas

♠ Chronique ♠ Maëlle Andals – Entre les mondes T1 : Le passage

img_0662

Saga : Entre les mondes
Titre : Le passage
Auteur : Maëlle Andals
Éditeur : Dreamcatcher
Prix : 15€
Pages : 364

Résumé

Embarquée dans une chasse au traître inédite pour aider la communauté des vampires, Néva va rencontrer par accident Adrian. Il est chevalier dans un royaume en guerre dans un monde où la magie est partout. Des mondes différents… Mais le sont-ils vraiment ? Malgré ce qui les sépare, ils vont découvrir un lien inexplicable, qui les aidera pour mener à bout leurs missions respectives. Une plongée dans deux vies éloignées l’une de l’autre. Pourquoi se rencontrent-ils ? Quel est le lien entre eux ? Que seront-ils prêts à sacrifier pour atteindre leurs objectifs ?

Mon avis

Dès que je l’ai vu, j’ai trouvé la couverture du livre absolument magnifique, c’est alors que j’ai lu le résumé. Une fois que l’on lit l’histoire, on se rend compte que le dessin représente le passage entre les deux mondes et les mains des deux personnages principaux. Les chapitres sont longs, cela a été le seul hic. Je préfère les chapitres courts, hors ici ils font quasiment tous une trentaine de pages, je coupais donc au milieu des chapitres.

L’histoire se déroule en deux temps, puisqu’on y trouve deux mondes. D’abord, on rencontre Néva qui fait partie de notre monde, mais où les vampires, loups-garous, etc. existent. Elle fait partie d’une organisation secrète qui s’occupent des cas surnaturels. Puis, de l’autre côté, nous avons Adrian qui vit dans un monde plus moyen-ageux, il y est chevalier et descend d’une famille de « vampires » mais d’une espèce différente de celle que nous connaissons. Le monde de Néva correspond donc à de l’urban fantasy et celui d’Adrian se rapproche plutôt de l’heroïc fantasy. On apprend d’abord à connaître chacun des personnages dans leur monde respectif, puis, Adrian fait apparaître un portail (parfaitement représenté par la couverture) qui le mène à Néva.

C’est alors la rencontre de deux mondes et de deux personnalités. Chacun a le rôle de protéger son monde et son similaire par bien des aspects, pourtant ils découvrent qu’ils ne peuvent avoir une consistance solide dans le monde de l’un et l’autre lorsque le portail se referme. Lors de leur deuxième rencontre, Néva visite le château d’Adrian, c’est ensuite l’inverse. Ils apprennent petit à petit à ouvrir le portail à leur guise, le garder ouvert plus longtemps, mais également à tomber amoureux l’un de l’autre malgré ce qui les séparent.

Dès le début, une mission est accordée à Néva car des meurtres ont lieu chez les vampires et leur chef a besoin de son aide pour découvrir l’auteur de ceux-ci. Néva et celui-ci deviennent de plus en plus proches, créant très vite un triangle amoureux avec Adrian. Les vampires de Maëlle Andals peuvent marquer les humains comme les leurs, ce qui me rappelle un peu La maison de la nuit, mais en faisant cela, les humains obtiennent certains pouvoirs et une certaine connexion avec le vampire qui les mordent. L’auteure insère également des scènes que je qualifierais de « hot » et j’avoue que je les ai trouvés parfaitement écrites puisqu’elles m’ont titillé et j’ai vraiment hâte d’en découvrir d’autres !

Pour résumer, un roman mélangeant urban fantasy, heroic fantasy, romance et polar que je vous conseille grandement mêlant également une excellente touche d’humour. N’hésitez surtout pas à aller à la rencontre de ces deux personnages hauts en couleur !

8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s