One shot

♠ Chronique ♠ Laetitia Arnould – Ronces blanches et Roses rouges

bandispo

Titre : Ronces blanches et Roses rouges
Auteur : Laetitia Arnould
Éditeur : Magic Mirror Editions
Prix : 18€
Pages : 244

Résumé

1ere-de-couvOrphelines d’un passé dont elles n’ont aucun souvenir, Sirona et sa jeune sœur Eloane sont aussi différentes qu’inséparables.
Quand leur tutrice, Iphigénie Whitecombe, fiance l’aînée à un inconnu, leur avenir sombre dans l’incertitude… Pour échapper au mariage qui l’effraie et à la colère dévastatrice de Mme Whitecombe, Sirona prend la fuite.
Au cœur d’une fôret obscure et de sa propre tourmente, elle se fait toutefois une promesse : celle de revenir chercher sa sœur.
Quitte à affronter l’ours qui rôde dans son sillage.
Quitte à suivre les ronces blanches et les roses rouges.
Quitte à croire en la magie.
Mais c’est sans compter sur l’énigmatique pianiste qui compse une toile de mélodies enivrantes, dans son château où la nuit est synonyme de toujours…
La musique, le désir de vengeance, l’amour véritable comme l’attirance malsaine tissent les fils rouges et blancs qui se croisent et se nouent jusqu’à la fin de ce récit enchanteur, inspiré par le conte des frères Grimm : Blanche-Neige et Rose-Rouge.

Mon avis

Je ne vous l’ai encore jamais dit, mais je fais partie du comité de lecture de la toute nouvelle maison d’édition Magic Mirror. A cette occasion, j’ai pu lire Ronces blanches et roses rouges en tant que manuscrit. J’ai tout de suite donné un avis positif à Sandy l’éditrice. Maintenant, faisant également partie du service presse, j’ai pu lire la version finale avant sa sortie afin de vous donner mon avis pour le jour de la publication officielle qui n’est autre qu’aujourd’hui !

Dès l’instant où j’ai vu la couverture, je l’ai trouvée sublime. Elle ne laisse pas deviner au premier coup d’œil à quel conte on va avoir affaire. En effet, on pourrait penser à Blanche-Neige, La belle au bois dormant, la Belle et la Bête, etc. La couverture elle-même nous délivre le suspense sur le contenu de l’oeuvre. Sans parler du dos du livre qui est juste magnifique avec les roses et ronces qui entourent le résumé. Je ne peux pas vraiment juger l’apparence intérieure puisque je n’ai eu le roman que sous forme epub, ce qui modifie l’apparence des chapitres.

Nous plongeons ensuite dans la réadaptation de Blanche-Neige et Rose-Rouge. Le prologue nous fait découvrir deux petites filles, une brune et une blonde, Rose et Blanche et un père magicien que la mère, Mathilda, soutient. Le père affirme que cette nuit, la magie est présente et s’en va donner son spectacle. Il ne reviendra pas et un tremblement de terre détruira le village dans lequel habite la petite famille.

Par la suite, on se retrouve dans une petite bicoque avec deux adolescentes : Sirona et Eloane qui ont perdu leurs parents et sont élevées par Mme Whitecombe, une petite dame un peu revêche qui passe son temps dans son laboratoire. Les deux orphelines ne se souviennent pas de leur passé. Un jour, un homme vient frapper à la chaumière, c’est leur première visite depuis qu’elles y habitent. C’est à partir de cet instant que l’intrigue se lance. Qui est cet homme mystérieux ? Pourquoi Mme Whitecombe tient à marier Sirona tout d’un coup et quel est cet ours mystérieux qui hante la forêt dans laquelle elles vivent ? Qu’est-il arrivé à leurs parents ? Tant de questions dont les réponses sont données au compte goutte dans le livre afin de préserver le suspense.

J’ai beaucoup aimé l’histoire qui met l’accent sur le fait de se méfier des apparences et sur l’amour fraternel. Des morales qui pourraient parfaitement être inculquées à des enfants et qui font de cette histoire un conte à part entière.

Je ne vous ai pas encore parlé du style de l’auteure qui fait partie intégrante de l’histoire. En effet, Laetitia Arnould a une plume très poétique qui s’intègre parfaitement à l’idée de conte. La magie de l’histoire liée à sa plume enchanteresse font de Ronces blanches et Roses rouges un conte sublime !

L’éditrice a également décidé d’intégrer le conte original au livre afin de le faire découvrir aux lecteurs qui ne le connaisse pas et relire à ceux dont ce n’est pas le cas. Cela permet au lecteur de comparer les deux écritures et histoires et de distinguer par eux-mêmes les détails que l’on retrouve dans l’un et l’autre conte.

En conclusion, une histoire qui mérite d’être lue qui est assez mixte puisqu’elle s’adresse à tous selon moi : enfants, adultes, hommes, femmes. Je la conseille vivement à tous les fans de contes et de magie !

8/10

Vous pouvez trouver le livre à l’adresse ci-contre pour ceux qui souhaite l’acheter : Ronces Blanches et Roses Rouges

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s