One shot

♠ Chronique ♠ Clare, Mlynowski, Gray, Johnson, Bray – Liaisons d’enfer au paradis

img_0682

Titre : Liaisons d’Enfer au Paradis
Auteur : Cassandra Clare, Sarah Mlynowski, Maureen Johnson, Claudia Gray et Libba Bray
Éditeur : Le livre de poche (jeunesse)
Prix : 6,90€
Pages : 256

Résumé

Partir en croisière sur un paquebot de luxe, rencontrer l’homme de sa vie a la mer, se prélasser au soleil dans le sud de la France ou aux Caraïbes, faire un tour d’Europe avec ses amis… le rêve! Mais quand vampires, sorcières, psychopathes, démons et fantômes se joignent au voyage, les vacances se transforment vite en cauchemar…

Mon avis

La couverture attire très vite l’œil avec son orchidée blanche qui donne une idée de pureté en accord avec la notion de paradis. Le noir qui entoure la plante montre quant à lui les ténèbres de l’enfer.

Sarah Mlynowski, Croisière à haut risque

Cette nouvelle porte sur les vampires. Les créatures sont tout de suite intégrée dans le livre à cause d’une rumeur que les journaux répandent. On suit donc Liz et Kristin qui sont en vacance pour fêter la fin de leurs études et rencontrent Hailey qui est en croisière avec sa mère. Kristin est vierge et a pour but de se trouver un garçon pour la perdre sa fleur durant la croisière. Cependant, des gens disparaissent petit à petit et la question de l’identité des vampires commence à se poser. J’ai eu plusieurs doutes, mais aucun d’entre eux ne s’est avéré exact, ce qui prouve que Sarah Mlynowski mène son lecteur par le bout du nez. La fin de la nouvelle est surprenante, mais ne nous laisse pas sur notre fin, ce qui fait que nous ne sommes pas déçus de ne pas avoir de suite.

7,5/10

Claudia Gray, Drôle de charme

Cette fois, nous entrons dans un monde de sorcière avec une jeune fille qui se rend en vacance avec sa famille pour rejoindre un groupe de sorcières. Ce ne sont que des femmes qui utilisent l’excuse d’être des amies d’enfance pour que leurs maris ne se doutent de rien. La pire ennemie de l’héroïne arrive accompagné d’un jeune homme que l’héroïne considère comme parfait, mais que trouve-t-il à son ennemie ? On se doute très vite de la tournure de la nouvelle, pourtant, la fin reste surprenante et drôle. J’ai bien accroché, mieux qu’à la première en tout cas.

8/10

Maureen Johnson, La loi des suspects

Une nouvelle que j’ai adoré et qui s’est avérée un peu flippante. Deux américaines se rendent en France pour les vacances et se retrouvent en pleine cambrousse. L’une d’entre elle rencontre un homme qui lui compte l’histoire de la révolution et notamment d’une guillotine. Un jeune homme les rejoints et les préviens qu’elles sont maudites suite à l’entente de cette histoire et que l’une des deux tuera l’autre. Tout au long de la nouvelle, on se demande qui est maudit. L’homme qui a raconté l’histoire a tué sa femme et ne l’est donc plus puisqu’il a transmis la malédiction, mais il reste les deux sœurs et le jeune homme. On doute sur chacun des personnages jusqu’au final qui assez bien mis en place.

9/10

Cassandra Clare, La maison aux miroirs

Cassandra Clare nous entraîne dans l’histoire d’une famille recomposée qui vient de s’unir. Dans celle-ci, la mère est soumise au père qui se nomme Philip qui la bat et les deux adolescents Evan, le fils de Philip, et Violette s’aiment mais ne peuvent montrer leur amour suite au mariage. La cuisinière avertie Violette que le coin est dangereux car une femme enlève les jeunes hommes et ceux-ci ne sont plus revus par la suite. Lorsqu’Evan est amené par cette femme et devient de plus en plus étrange au fil du temps qui passe, Violette commence à se poser des questions. Par ailleurs, Philip devient de plus en plus violent. Nous entraînant avec Violette dans une haine de cet homme. Comment la jeune fille a-t-elle s’y prendre pour régler tous les problèmes qui se posent à elle ? C’est ce que nous révèle cette nouvelle avec une fin peu surprenante. Toutefois, l’auteure a parfaitement su faire partager les sentiments de l’héroïne à travers son texte.

7/10

Libba Bray, Danger Imminent

Cette nouvelle nous amène à Nacuratul avec une bande de jeunes en recherche de frissons. Un festival y a lieu, festival qui existe pour la dernière année car le village va être rasé. On leur annonce que les rumeurs disent que la ville est entourée de fantôme et qu’il ne faut pas déplacer le sel qui entoure la forêt pour les protéger et qu’il ne faut pas nourrir les fantômes. Autrefois, les habitants sacrifiaient les aînés de chaque famille afin de faire prospérer et de protéger leur ville. Le groupe d’amis s’aperçoit que tout est en train de recommencer et qu’il faut qu’ils arrêtent tout ça pour aider les fantômes à trouver la paix. Réussiront-ils ? Y survivront-ils eux-mêmes ? Le suspense est parfaitement mis en valeur dans cette histoire, même si ce n’est pas celle que j’ai préféré.

7/10

En résumé, fantôme, malédiction vampires et sorcières sont les créatures que l’on rencontre dans ce recueil. J’ai préféré celui-ci à Nuits d’enfer au paradis, mais cela reste loin d’être exceptionnel.

Moyenne du livre :7,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s