Généralités - News

♦ Blabla ♦ Leatitia Arnould, Auteure de « Ronces Blanches et Roses Rouges »

LaetitiaArnouldLaetitia Arnould est la première auteure à rejoindre les rangs de Magic Mirror Editions, la maison d’édition dont je fais partie du comité de lecture. J’ai eu la chance de lire son roman à l’état de manuscrit, puis de livre fini. J’ai donc demandé à Laetitia si elle pouvait me faire l’honneur de répondre à des questions pour vous et elle a accepté malgré un emploi du temps chargé.

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Laetitia et j’aime inventer des histoires depuis toute petite. Enfant, je les illustrais et les racontais à mon petit frère, mon premier lecteur. Aujourd’hui, j’écris encore autant, même plus, dans des genres différents (toujours avec un soupçon de magie), et en fonction de l’inspiration du moment… Sinon, je suis une grande amoureuse de musique et de cinéma, et j’adore passer des heures à observer les étoiles (quand le temps le permet…)

Peux-tu nous parler de ton parcours ?
Rien ne me destinait vraiment à l’écriture, à part ma passion pour les livres, depuis petite fille. Au lycée, même si j’avais de bons résultats en français, je n’étais pas fan des commentaires composés et autres dissertations… :-/ J’ai fait des études de comptabilité puis de commerce/gestion/communication. C’était un choix par défaut ; plus jeune, je voulais faire des études scientifiques…

Quand as-tu commencé l’écriture ?
Dès 7-8 ans, avec mes fameuses petites histoires illustrées. Les ébauches de premiers romans sont apparues à l’adolescence.

Combien de livres as-tu écris ?
En comptant tous mes manuscrits pour des projets de romans et d’albums illustrés, j’en ai écrit seize, dont six romans publiés et deux autres à paraître prochainement.

Peux-tu nous en parler ?
J’ai écrit Les Carnets d’Enoraen à l’âge de 22 ans, le tome 1 de cette saga de Fantasy a été mon premier roman publié aux éditions Durand-Peyroles. Ont suivi : Aeternam Opera (un huis-clos sur fond de danse, de magie), Les Contes Féeriques d’une Lutine de Grenier (un recueil de six contes pour des lecteurs à partir de 7 ans), et Ronces Blanches et Roses Rouges, le petit dernier. Au printemps, deux nouveaux romans verront le jour.

big_16_Danseur-de-Brume-600big_15_Aeternam-1600big_14_9782366880571

1ere-de-couv

Venons-en à Ronces blanches et Roses rouges, en combien de temps l’as-tu écrit ?
Environ deux mois. Je me suis plongée dans cette écriture dès ma découverte de l’appel à textes lancé par les éditions Magic Mirror.

Pourquoi as-tu choisi une réadaptation de ce conte plutôt qu’un autre ?
C’était un de mes contes préférés, quand j’étais petite fille. Pour ses valeurs de famille, d’amitié, de courage, de dépassement des préjugés, d’amour véritable et de tolérance. Il reste un de mes contes favoris, encore aujourd’hui.

La musique détient un rôle très important dans ce roman, en est-ce de même dans ta vie ?
Oui, je suis très mélomane et je ne peux pas écrire sans m’enfermer dans une bulle musicale. J’ai des goûts très éclectiques en la matière et j’aurais adoré être plus douée avec un instrument de musique, mais j’ai deux mains gauches !J’ai d’ailleurs essayé le violon sans grand succès. En revanche, j’aimais beaucoup jouer des musiques sur le synthétiseur de ma maman, en particulier des bandes originales de film… Je les reproduisais sans partition, à l’oreille, en cherchant chaque note.

Au début, j’étais persuadée qu’Eloane contrôlait les roses et Sirona les ronces, pourquoi avoir choisi que ce ne soit que l’une des filles qui possèdent un pouvoir et non pas les deux ?
La magie est capricieuse. Ce n’est pas moi qui ai choisi Sirona, c’est elle… Et elle est si mystérieuse, qu’il m’est impossible de savoir pourquoi elle en a décidé ainsi 😉

Si tu avais dû choisir toi-même entre l’ours et Emmanuel qui aurais-tu choisi ?
Emmanuel. Pour moi, il est le personnage le plus complexe de l’histoire et aussi le plus intéressant.

Eloane-Rose finit-elle avec le pianiste ?
Hé hé, je vais laisser le futur lecteur se faire sa propre idée sur la question 😉

Qui est ton personnage favori ?
Emmanuel, pour les raisons évoquées un peu plus tôt. Mais je les aime tous, mes petits personnages d’encre et de papier…

L’un d’entre eux te représente-t-il ?
Je pense que, inconsciemment, je laisse un peu de moi en chacun d’entre eux. Dans un trait de caractère ou un détail physique.

As-tu déjà eu le livre final entre les mains ? Si oui, comment t’es-tu sentie en découvrant le produit fini ?
Ah oui ! Je l’ai et il est superbe 😀 ! Même la numérotation des pages est féerique ! Et c’est toujours émouvant de découvrir le livre, de le toucher et d’en respirer le parfum d’encre, et de papier neuf…

Je trouve la couverture magnifique, elle laisse un certain suspense quant à l’histoire, était-ce ainsi que tu l’imaginais ?
Mina M a fait un travail d’illustration absolument fabuleux pour la couverture, elle est telle que je pouvais la rêver ! Mina a su capter l’essence de mon histoire à merveille et je l’en remercie encore.

laetitiaarnouldEn général, où puises-tu ton inspiration ?
Principalement dans mes drôles de rêves. J’avais d’ailleurs rêvé du château à l’atrium mouvant de Ronces Blanches et Roses Rouges. Alors j’ai été très surprise et très émue d’apprendre que Sandy, féerique éditrice du miroir magique, a rêvé de cette même scène après la lecture du manuscrit…

As-tu d’autres sorties de prévue ? Si oui, lesquelles ?
Oui, deux pour cette année. Brume d’Ange, aux éditions Lansdalls, ainsi que Solstices, aux éditions Gloriana.

As-tu d’autres projets en tête ?
Tout récemment, j’ai achevé l’écriture de cinq petites histoires pour des projets d’albums illustrés, et elles sont actuellement en quête d’un chaleureux foyer d’édition. Et puis, bien entendu, plein d’autres idées de romans grouillent dans ma tête… Avec toujours une place pour la magie.

Un dernier mot ?
Oui: merci ! Merci à la « wonderful » équipe du miroir magique, à celles et ceux qui auront envie de lire Ronces Blanches et Roses Rouges, et merci à vous pour cette sympathique interview ! 😀

Comme vous avez pu le constater par vous-même, Laetitia est une personne assez mystérieuse et via mes échanges avec elle, je l’ai trouvé absolument adorable ! Je suis curieuse de découvrir ses autres romans et albums et je la remercie encore de tout cœur d’avoir accepté cet entretien 😀

Publicités

3 réflexions au sujet de « ♦ Blabla ♦ Leatitia Arnould, Auteure de « Ronces Blanches et Roses Rouges » »

  1. C’est une très belle interview 🙂 Laetitia a été mon coup de cœur avec Ronces Blanches et Roses Rouges, et je possède désormais l’envoûtant Aeternam Opera ! Je m’empresserai de lire ses autres romans, car je ne doute pas d’avoir découvert une grande auteure ❤

    J'aime

    1. Tu me diras comment il est ! J’ai été super contente de tomber sur son manuscrit avant la publication. Sa plume est poétique et son histoire pleine de mystère ! Je pense aussi qu’elle a une longue aventure à réalisé avec ses histoires féeriques ! 😄

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s