Sagas

♠ Chronique ♠ J.K Rowling – Harry Potter et l’ordre du phénix

img_0726

Saga : Harry Potter
Titre : Harry Potter et l’ordre du phénix
Auteur : J.K Rowling
Éditeur : Gallimard
Prix : 28€
Pages : 976

Résumé

A quinze ans, Harry s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours.

Mon avis

C’est toujours dans le cadre du challenge HP en sept mois que j’ai lu ce tome. Je pense que j’ai vraiment un problème contre les premières couvertures que je ne trouve vraiment pas terrible. Sur celle-ci, nous retrouvons le trio infernal qui figure tout au long du livre et un phénix en arrière-plan, sans doute pour représenter l’ordre. Les chapitres sont toujours longs à mon grand désespoir !

Le cinquième film d’Harry Potter est celui que j’aime le moins, pourtant j’ai adoré le livre qui est vraiment pas mal à côté ! Bien plus détailler. Je pense qu’ils auraient dû diviser le film en deux car il y a beaucoup de choses qui manquent. Lorsque je l’avais vu, j’avais l’impression de ne voir que des morceaux du livre sans queue ni tête. D’ailleurs, ma mère n’y a rien compris et a refusé de voir la suite.

Arrivons-en au livre en lui-même. Comme dans le film, nous retrouvons Harry à Privet Drive tentant d’en savoir plus sur le retour de Voldemort aux informations moldus. Toutefois, il ne cherche pas à s’opposer à Dudley devant ses amis, mais en solitaire. J’avoue que le moment qui m’a le plus rendu curieuse dans ce début de roman, c’est la beuglante que la tante Pétunia reçoit et qui la pousse à garder Harry chez elle. Par la suite, l’ordre vient le chercher et on assiste à une crise de colère de la part d’Harry contre ses amis pour l’avoir éloigné de l’ordre durant tout l’été. Ensuite, vient quelque chose qui n’apparaît absolument pas dans le film. Ron et Hermione reçoivent leur insigne de préfet. Il est également bien mis en avant que les jumeaux Weasley font tout pour ouvrir leur propre commerce et le développer en commençant par le tester à Poudlard.

La cinquième année est celle de la présence d’Ombrage et je dois avouer qu’ils ont superbement bien choisi l’actrice dans les films car je la déteste autant que dans les livres. Elle instaure un règne de terreur par la violence dans lequel seul McGonagall s’oppose à elle, promettant à Harry de tout faire pour qu’il devienne un Auror contre l’avis de la nouvelle directrice. Ombrage fait tout dans le dos de tous. Chaque professeur est testé et évalué. Trelawney est virée comme nous pouvons le voir dans les films. Cependant, l’accent est mis sur l’absence prolongée de Hagrid qui revient ensuite blessé de sa mission pour Dumbledore. Lorsqu’il se fait virer, c’est durant les BUSE, en pleine nuit. Il est alors carrément attaqué par le ministère ! Ce qui m’a mise en rogne devant mon livre ! D’ailleurs, il est indiqué que Firenze, le centaure, remplace Trelawney ce qui n’est pas indiqué dans le film non plus. J’ai particulièrement détesté Fudge durant cette lecture car il a tellement peur qu’il ne voit pas ce qu’il a sous les yeux.

En parlant des BUSE ! Il n’en est quasiment pas question lors du film alors qu’elles sont très importantes dans le livre. Dès le début de l’année, les professeurs insistent sur cet examen important qu’il faut absolument réussir. C’est d’ailleurs cela qui pousse Hermione à vouloir créer l’Armée de Dumbledore qui permettra à Harry de donner des cours de défenses contre les forces du mal en pratique et non pas théorique comme Ombrage. J’adore ces cours, je les trouve également très captivant dans le film, tout particulièrement celui sur les patronus ! Nous assistons ensuite aux épreuves des BUSE de Harry ce qui nous permet de mieux connaître le monde sorcier, j’ai beaucoup apprécié cette partie.

En dehors d’Ombrage et des BUSE, c’est dans ce tome que l’on fait la connaissance de Luna et que Neville et Ginny sont mis en avant, que ce soit grâce à l’AD ou parce qu’ils accompagnent Harry au ministère. J’ai d’ailleurs trouvé cette dernière partie assez longue, tellement que je n’ai pas pu ressentir la mort de Sirius comme je l’avais fait au collège où j’avais fondu en larmes. Le parrain de Harry est mis en avant tout au long du livre, ce qui n’est pas le cas dans le film, ce que je trouve horrible lorsque l’on sait ce qui lui arrive. J’ai eu beaucoup de peine pour lui, bien sûr, mais sans plus.

En conclusion, JK Rowling nous amène encore plus loin dans l’univers des sorciers, nous le faisant découvrir plus en avant et nous faisant ressentir de la haine envers certains personnages. Je suis déçue que le livre n’ait pas été adapté de la bonne manière car cela aurait pu faire un très bon film… La plume de l’auteure s’est encore améliorée dans ce tome ce qui permet une lecture souple.

8,5/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « ♠ Chronique ♠ J.K Rowling – Harry Potter et l’ordre du phénix »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s