One shot

♠ Chronique ♠ Belinda Bornsmith – Pari risqué

img_0739

 

Titre : Pari risqué
Auteur : Belinda Bornsmith
Éditeur : Cyplog
Prix : 19,90€
Pages : 535

Résumé

Depuis des mois, Jailyn lutte pour garder la tête hors de l’eau. En difficulté, elle risque de perdre sa bourse d’études. Aussi, quand sa colocataire décide de lui donner un coup de pouce, elle accepte sans se douter de ce qui l’attend.
Lui… Knox…
Tatoué, sexy, hot… et aussi glacial qu’un iceberg ! Mais elle n’a plus vraiment le choix et son aide, c’est juste l’histoire de quelques semaines. Pourtant, de rencontre en rencontre, il la déstabilise, l’intrigue et l’attire. Terriblement.
Garder ses distances devient très dur. Se protéger, encore plus.
Jusqu’au jour où tout bascule entre eux…

Mon avis

Ce livre me faisait de l’œil depuis un moment. Déjà par sa couverture que je trouvais magnifique et me rendait curieuse, puis par son résumé qui me faisait penser à ma relation sentimentale personnelle. Le trouvant d’occasion, je me suis décidée à l’acheter et le lire. Au début, l’intérieur, écrit dans une police assez petite, m’a fait un peu peur. Mais, entraînée par l’histoire, j’ai fini par ne plus y faire attention, surtout que les chapitres étaient courts.

L’histoire. Alors, je trouve que le résumé fait parfaitement son travail, je ne vais donc pas vous raconter une deuxième ce qu’il en est. C’est la rencontre de deux jeunes gens de deux mondes complètement opposés, Jailyn est en dépression et ils vont se rapprocher lorsque Knox va lui donner des cours particuliers. Tout au long du roman, nous alternons de points de vue, deux chapitres du côté de la jeune fille, puis deux du côté du tatoué. Je trouve que découvrir les pensées de l’un et l’autre est très intéressant car on comprend plus comment leur histoire se met en place. Ils sont différents, et pourtant, ils se complètent. Jailyn se remet de sa dépression grâce à Knox et Knox améliore les relations avec sa famille grâce à Jailyn. J’ai véritablement été séduite par cette relation qui me donnait de l’espoir pour ma relation personnelle. Tout au long de la lecture, j’ai crains que leurs différences ne les séparent alors que cela les rendait plus fort. Une seule chose a été capable de les séparer : leurs meilleurs amis. Je ne vous en dirais pas plus car la révélation sur eux est surprenante et je comprends tout à fait pourquoi ils se séparent. Se remettent-ils ensemble ? Je vous laisse le découvrir par vous-même 😉

A présent, les personnages. Jailyn est attachante, on comprend tout de suite comment elle a pu en arriver là dans sa vie et on se met aisément à sa place. Elle apprend la vie au fil du roman et grandit car elle connaissait peu de choses avant Knox qui lui en apprend bien plus que ce qu’il était censé faire au départ. Elle m’a tout simplement conquise. Quant à Knox, il grandit également, mais de manière différente. Il se remet en question au contact de la jeune femme, il s’ouvre et devient reconnaissant envers le monde. J’aime beaucoup ce personnage, mais au contraire de Jailyn en qui je me suis reconnue, je ne me suis pas identifiée à Knox qui est bien différent. Leur relation devient une histoire magnifique que je rêve de pouvoir connaître un jour.

L’auteure nous fait rêver à travers deux personnes que tout opposent. Elle nous fait voyager dans un tumulte de sentiments qui nous font accrocher à l’histoire. J’aurais aimé une suite, même si je considère que la fin est une très belle fin. J’aurais voulu voyager plus loin, savoir ce qu’ils deviennent parce que je me suis réellement attachée à ces amoureux.

9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s