Sagas

♠ Chronique ♠ Thomas Andrew – Glen Landsbury T1 : Phoebus Mortel

IMG_1165

Saga : Glen Landsbury
Titre : Phoebus Mortel
Auteur : Thomas Andrew
Éditeur : Sidh Press
Prix : 13€
Pages : 200

Résumé

L’amour adore s’amuser avec le destin… Lorsque Glen Landsbury débarque à Cambridge pour la poursuite de ses études à Harvard, il ne se doute pas un seul instant que sa vie va radicalement changer. Il aura suffit d’un seul baiser, profond, langoureux et passionné avec cet inconnu au regard de braise, pour que tout bascule, de manière irréversible. Qui a dit que rencontrer l’amour était sans danger ? Certainement pas Glen…

Mon avis

J’ai acheté ce livre parce que je l’ai trouvé d’occasion et qu’ayant adoré les Drek Carter, j’ai voulu tester la deuxième saga de Thomas Andrew.

La couverture reste dans les mêmes tons que celles de sa première saga mortelle, donc toujours pas de coup de cœur de ce côté-là ^^

L’histoire nous amène à Harvard où le jeune Glen va à la fac. Il se retrouve en colocation avec un ancien camarade de cours sur qui il flashait au lycée, malheureusement Glen est en couple à ce moment-là. Sa vie chamboule lorsque son petit-ami décède et qu’il sombre dans la dépression. On assiste alors à sa remise en forme aidé par son beau colocataire : Killian. On se demande tout le long du livre si Killian l’aime, car il y a des situations qui portent à le penser. Donc j’avoue que le suspens de ce côté-là est juste parfait ! Avec la révélation de la fin c’était juste magnifique.

Toutefois, j’ai été déçue par rapport à Drek Carter. Ce n’est pas le même style malgré que l’on reste dans le même univers. Cette première saga détient un humour bien plus grinçant, bien différent de celui de Glen. Je pense que je m’attendais tellement à retrouver la même chose que j’ai été déçue, pourtant le style est loin d’être mauvais, je m’étais seulement faite une idée différente de ma lecture. De plus, connaissant le personnage de Glen dans l’autre saga, je m’attendais à plus de fantastique, hors nous sommes dans une romance pure et dure. Le fantastique n’arrive qu’à la toute fin.

Les personnages, à présent. Je trouve Glen un peu passif, mais d’un autre côté je ne sais pas, il a un côté…presque parano sans l’être, je ne sais pas vraiment comment l’exprimer… Par contre j’ai beaucoup aimé Killian et son côté mystérieux. Glen se dévoile trop ce qui n’est pas le cas de son colocataire qui a gardé le suspens sur sa personne tout le long du livre. Quant à sa mère…et bien je l’aime autant que dans les Drek Carter, mais non je ne vous dirais pas qui c’est ! xp

En conclusion, un livre à lire si vous aimez les romances gay avec un mec mystérieux et des petites situations cocasses ^^ Mais ne vous attendez pas à trop de fantastique, du moins pas dans ce premier tome ^^ Je recommande, ce n’est que mon avis, de le lire avant la saga Drek Carter car c’est le fantastique qui envahissait cette saga qui a fait que j’étais déçue par Glen Landsburry qui n’est pas si mal.

6/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s