Albums

♠ Chronique ♠ Le Thanh et Dautremer – Cyrano

IMG_1225

 

Titre : Cyrano
Auteur : Taï-Marc Le Thanh
Illustratrice : Rébecca Dautremer
Éditeur : Gautier-Languereau
Prix : 14€
Pages : 32

Résumé

Cyrano avait un gros nez.
Cyrano était amoureux de sa cousine Roxanne.
Mais il n’osait le lui dire (à cause de son gros nez).
Heureusement, Cyrano était poète.
Voici les aventures tumultueuses de Cyrano racontées très librement (et même d’une façon un peu cavalière*), d’après Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.
* Une façon cavalière est une façon de cheval. Une façon un peu cavalière est une façon un peu de cheval.

Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre du Mooc littérature de jeunesse que j’ai suivi et où on devait analyser quelques albums. J’ai donc été le dénicher à la médiathèque de ma ville.

La couverture magnifique, je dois l’avouer. Rébecca Dautremer est une excellente artiste et on peut le constater tout au long du livre. Les traits sont harmonieux, les détails mis en évidence. Elle parvient à nous faire rêver à travers ses œuvres.

L’histoire nous mène dans la réécriture d’une pièce de théâtre célèbre : Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Autant je n’aime pas lire les pièces, autant j’ai adoré lire cet album car la lecture est plus fluide et bien plus agréable avec les images qui l’accompagnent. Certains points sont modifiés par rapport à la version originale, ainsi, la version de Taï-Marc nous amène vers les pays asiatiques. Cela n’est pas dit clairement, mais on le devine à l’aide des images qui nous le signalent à travers certains détails : certains objets, les tenues des personnages, les lieux, etc. L’histoire reste la même que l’originale, juste tournée différemment et selon moi de façon plus attractive. J’ai bien plus compris et suivi cet album que la pièce. J’ai même été émue par la fin qui m’a semblé bien triste.

J’ai adoré le personnage de Cyrano, cet amoureux transit qui fait tout pour rendre sa belle heureuse, quitte à la laisser à un autre. C’est, sans aucun doute, mon personnage préféré. Puis, il y a Roxanne, amoureuse aveugle d’un homme parce qu’il est beau alors qu’il n’est pas intelligent. Les vers qu’elle aime tant sont ceux que Cyrano a écrit pour son rival : Christian. J’ai détesté ce dernier. Déjà, par rapport à Cyrano, je le trouvais moche et la façon dont il se sert de l’amour de Cyrano pour Roxanne pour lui voler la jeune fille, je n’ai pas apprécié. C’est un profiteur et j’ai été bien heureuse de son avenir.

Le style de l’auteur est très poétique, pourtant, je ne suis pas fan de poésie. Mais celle-ci est différente des célèbres poètes que nous connaissons. Elle est accessible aux plus jeunes, pas de rimes, mais une ponctuation qui nous amène à une prononciation poétique du texte.

En conclusion, une réécriture qui m’a fait aimer une pièce que je n’avais pas su apprécier à sa juste valeur et des illustrations qui émerveillent l’œil du lecteur. Le mélange de la plume enchanteresse de Taï-Marc et du coup de crayon voyageur de Rébecca nous amène dans un univers parallèle époustouflant de beauté.

9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s